Health Santé & Bien-être

Le gras ne fait pas grossir!

Le thème de cet article m’est venu après plusieurs conversations avec mes beaux-parents sur le thème du gras. Un débat qui me fait vite monter dans les tours…je bous littéralement de l’intérieur tellement j’ai envie de démythifier toutes ces fausses rumeurs sur les bonnes graisses! Mais c’est pas toujours évident vu le “brainwash” qu’on a reçu pendant des années nous disant le contraire! 

Et aussi parce qu’on est début janvier et que je sais que certaines femmes ont entamé un régime et éliminé toutes les graisses en pensant bien faire! #catastropheassurée 

Donc, NON les bonnes graisses ne te font pas grossir et ne font pas monter ton cholestérol! 

Dans les années 70 et 80, on nous a bourré le crâne avec l’idée que manger du gras allait nous faire grossir. On a alors vu apparaître les produits “light” (qui eux, sont bourrés de sucre et autres additifs mauvais pour la santé), des margarines remplies de graisses trans (super toxiques) et de l’idée que manger moins de gras et plus de glucides étaient la solution. Résultat: augmentation de l’obésité, des maladies cardio vasculaire et de diabète! 

Ensuite, on a eu droit à la rumeur comme quoi manger des graisses saturées (beurre par exemple), bouchait nos artères. Après 40 ans de lavage de cerveau, les autorités de la santé et experts en nutrition confessent que tout ça était faux en pointant du doigts les mauvaises analyses scientifiques de l’époque… 

La vérité c’est que les bonnes graisses sont ESSENTIELLES pour notre santé et bon fonctionnement de notre corps (je n’invente rien, tout ça est prouvé scientifiquement!). 

Mais alors quelles sont ces bonnes graisses et comment s’y retrouver? 

1. Mono-insaturées ou oméga 9 = nos amies 

Ces graisses là contiennent d’importants nutriments, des anti-oxydants, elles protègent des maladies cardio-vasculaire, elles diminuent la pression artérielle, améliorent la résistance à l’insuline, et diminuent le cholestérol LDL. 

Tu les retrouves dans l’huile d’olive, les oléagineux et huiles de noix et dans les avocats. 

Tu peux cuisiner avec de l’huile d’olive mais ne dépasse pas 180° à 190° degrés où ton huile deviendrait toxique. 

2. Poly-insaturées ou oméga 3 et 6 = équilibre des deux

Ces graisses là sont essentielles car ton corps n’en fabrique pas tout seul. Oméga 3 et 6 fonctionnent ensemble, un peu comme le Yin et le Yang: une est bonne, l’autre est mauvaise, l’idéal étant d’avoir un bon équilibre entre les deux. 

Les Omégas 3 réduisent l’inflammation, protègent le cerveau, contribuent à un bon fonctionnement du système cardiovasculaire. 

Les Omégas 6 peuvent augmenter l’inflammation, face à un stress oxidatif. Quand ton corps a trop d’oméga 6 et pas assez d’oméga 3 le résultat est l’inflammation chronique qui à son tour amène d’autres soucis de santé. 

Tu retrouves les Omégas 3 dans les poissons gras, les fruits de mer, les oeufs, la viande (bio et nourrie à l’herbe), les cerneaux de noix et les graines de Lin…

Les omégas 6 se retrouvent principalement dans les noix, les graines, les céréales, les haricots, mais aussi dans les huiles végétales raffinées et la junk food. 

3. Les graisses saturées = anciennes ennemies devenues amies 

Bon, c’est assez complexe à résumer mais les graisses saturées que l’on mange, ne sont pas les mêmes retrouvées dans ton sang et tissus. Des études montrent que la consommation de glucides augmente le taux de certaines graisses saturées dans notre sang, qui sont en lien avec la résistance à l’insuline et les maladies cardiovasculaires. 

Ces mêmes études montrent que les graisses dans notre sang qui causent des crises cardiaques sont les graissent qui proviennent de la consommation de sucre et de glucides, et NON de la consommation de bonnes graisses. Ce qui est logique, puisque quand on consomme trop de sucre et de glucides, le corps les transforme en graisse!!! 

Ces graisses saturées sont nécessaires pour le bon fonctionnement des hormones et du système immunitaire. Elles suppriment l’inflammation et contiennent des vitamines. Elles sont parfaites pour cuisiner car elles s’oxydent beaucoup moins que les huiles végétales. C’est pas pour rien que les recettes de grand-mères se cuisinent toutes au beurre 😉 

Les graisses saturées proviennent de source animale, tu les retrouves dans le beurre, le ghee, le saindoux, le lard, la viande, mais aussi dans l’huile de coco. 

4. Les graisses trans = ATTENTION ENNEMIES! 

A éviter un maximum car elles sont très toxiques pour l’organisme. Je parle ici des margarines par exemple, qui sont réalisées avec une panoplie d’huiles végétales raffinées comme l’huile de soja, de tournesol ou encore de canola. 

Ce sont les huiles préférées des industriels parce qu’elles ne coûtent pas cher, tu en retrouves donc dans beaucoup de produits transformés et industriels (biscuits, barres chocolatées, viennoiseries industrielles, plats surgelés et préparés…).  

Ces graisses là augmentent les particules de cholestérol LDL et donc le risque de maladies cardiovasculaires et elles contribuent à l’inflammation chronique, au diabète, et à certaines maladies mentales…

Pour résumé voici les do’s and don’t en terme de consommation d’huiles/graisses: 

DO’S: 

– Huile d’avocat Bio 
– Beurre bio et/ou de vaches nourries à l’herbe
– Ghee (beurre clarifié) bio 
– Graisses de porc/lard, graisses de canard
– Huile d’olive extra vierge 
– Huile de noix 
– Huile d’amande
– Huile de Macadamia 
– Huile de sésame 
– Huile de Lin 
– Huile de Chanvre 
– Les consommer crues ou cuire avec graisses saturées ou huile d’olive mais max 180°

DON’T: 

– Huile de Soja 
– Huile de Canola 
– Huile de mais 
– Huile de tournesol 
– Huile de Palme (parfois ok en Bio et Fair Trade) 
– Huile de cacahuète 
– Margarines ou tout autre substitut de beurre et matière grasse
– Cuisiner aux huiles végétales 

Les bonnes graisses sont une base essentielle pour le bon fonctionnement du corps, je te conseille donc de privilégier des graisses BIO un maximum, ou de la meilleure qualité possible! 

La meilleure façon de les consommer c’est crues sur des légumes, en salade ou en vinaigrette maison. Par exemple, un bon morceau de beurre ou de ghee sur des légumes cuits vapeur et un peu de sel, ou de l’huile d’olive sur une belle salade, une poignée de noix comme snack et un demi avocat au petit déjeuner ou dans un smoothie….bref tu as le choix mais surtout ne lésine pas sur les bonnes graisses!!! En tant que femme, elles sont primordiales pour notre santé hormonale! 

La combinaison à éviter et à consommer avec modération est glucides + graisses, donc par exemple du beurre dans une baguette ou un croissant 😉 

J’espère que tu y vois déjà plus clair…il y a tant à dire sur le sujet, je t’en reparlerai probablement bientôt! 

No Comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.